Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Travail

  • À propos des ordonnances "travail"

    J'ai écouté ave plaisir le podcast de l'émission de France Inter La marche de l'histoire, l'invité était Jean Auroux, Ministre du Travail :

    1982, les lois Auroux sur les droits des travailleurs.

    On y retrouve un "vrai socialiste" ce qui de nos jours est rare !

    Vous pouvez écouter cette émission (28 minutes) :


    Cliquez !

    Bonne écoute !

    Maximilien

     

     

  • Mélenchon est-il méchant ?

    Ce titre d'une émission de France Culture est bien entendu à prendre au second degré. Les médias "visibles, lisibles ou à écouter" sont maintenant rares puisque la plupart sont propriétés d'un nombre limité de grands patrons.

    Il nous reste Le Monde Diplomatique, Là-bas si j'y suis, Arrêt sur Images, et, parfois, France Culture.

    J'ai écouté en "podcast" cette émission du "Grain à moudre" où il est montré le contraire et où, en tout cas, la parole est donnée à une représentante de la France Insoumise. Cela vaut le coup de prendre une quarantaine de minutes pour l'écouter !

    N.B. : Je sais, à l'époque du "speed dating" ce n'est plus à la mode de prendre le temps de réfléchir, je vous propose de faire le contraire.

    Lire la suite

  • Un discours politique, humaniste et écologique à Marseille !

    Une vidéo à bien regarder pour  se protéger du matraquage des médias qui ont fabriqué le produit "Marketing" qui se trouve maintenant Président de la République avec des pouvoirs que n'ont même pas Donald Trump, Erdogan (peut-être) ou Poutine !

     

    Maximilien

     

  • Encore une raison pour un vote à gauche (la vraie : France insoumise)

    C'est à Versailles que Macron reçoit le tsar Poutine : ce n'est pas un hasard !

    Macron regrette la royauté, on est loin de l'Assemblée Constituante qui devrait conduire à la VI° République !

     J'ai trouvé ce texte dans le "Neuf-Quinze" d'Arrêt sur Image de Daniel Schneidermann (que je remercie pour cette trouvaille):

    Dans une interview de 2015 à l'hebdomadaire le Un, il développe cette analyse : "Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n'a pas voulu la mort. La Terreur a creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif : le roi n'est plus là ! On a essayé ensuite de réinvestir ce vide, d'y placer d'autres figures : ce sont les moments napoléonien et gaulliste, notamment. Le reste du temps, la démocratie française ne remplit pas l'espace. On le voit bien avec l'interrogation permanente sur la figure présidentielle, qui vaut depuis le départ du général de Gaulle. Après lui, la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide au coeur de la vie politique. Pourtant, ce qu'on attend du président de la République, c'est qu'il occupe cette fonction." 

    Pas mal pour un président "moderne" n'est-ce-pas ?

    Vite et bien : à vos bulletins !

     

    Maximilien

     

  • L'injonction contradictoire

    J'ai déjà écrit que les pseudos n'ont pas le droit de vote ! Mais Maximilien pense à ses nombreux amis, de tous bords. Parmi celles et ceux plus ou moins "vraiment à gauche", certains ont même voté dès le premier tour pour Emmanuel Macron par peur de Le Pen ce que je regrette.

    Quant à ceux qui ont voté pour La France insoumise à qui il n'a manqué que 620 000 voix pour être présente au second tour. Ils sont soumis à de vifs débats internes et externes au mouvement pour apporter leurs voix au candidat de la continuité, et bien pire et pour un temps, du quinquennat de  François Hollande.

    Je comprends ceux qui refusent l'injonction contradictoire :

    "Quand les choses sont au dessus de nos forces, il convient de ne pas les tenter"

    Antigone - Sophocles

     

    Lire la suite