Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bolloré, CANAL+, Crédit Mutuel, etc.

logo-canal+.gif

La censure sur CANAL+ d'un documentaire sur le groupe Crédit Mutuel – CIC par son nouveau propriétaire Vincent Bolloré a fait la une des médias récemment.

Maximilien a été contacté par un ancien camarade d'école, Armel Korvig, qui voulait lui en dire plus sur "Vincent".

VB.jpg

Armel était consultant expert pour les IRP (Institutions Représentatives du Personnel) et c'est à ce titre qu'il a rencontré Bolloré en 1985 dans son usine de films plastiques pour condensateurs à Ergué-Gaberic près de Quimper.

A cette époque, les Lois "Auroux" venaient de renforcer et compléter le dispositifd'assistance aux comités d'Entreprise et les relations avec les patrons n'étaient pas toujours au beau fixe !

Cependant, le contact avec Vincent Bolloré a été très cordial et Armel a apprécié ce jeune patron qui semblait partager le point de vue de l'expert et la qualité de son travail.

Bolloré lui a même dit qu'adhérer au CNPF (l'ancêtre du MEDEF) ne lui semblait pas une bonne perspective pour lui ! Était-ce de la flatterie à  l'égard d'Armel ?

Au fil du temps, d'autres missions dans le groupe ont confirmé ces premières impressions mutuelles.

Lorsqu'un changement de majorité syndicale a fait perdre à Armel la mission pour le Comité de Groupe, à la pause, Vincent Bolloré lui a confié regretter de ne plus avoir à traiter avec lui.

Par la suite, des vœux de bonne année (Bloavez Mad en breton) étaient échangés.

Cela a duré jusqu'en 2005 car, en 2006, l'amitié avec Sarkozy de celui qui alors avait élargi son groupe est devenue notoire avec l'affaire du yacht.

Armel, qui n'est pas de ce bord là, a cessé les vœux. Mais il continue de mener une veille attentive sur le groupe Bolloré par pure curiosité militante.

Et donc, très récemment, il a vu le documentaire censuré qui en définitive est passé sur FR3.

On se rappelle que Bolloré et le Crédit Mutuel sont très liés et que Bolloré a admis que la censure de CANAL+ était due à cette situation.

Bien entendu, Armel a été scandalisé de cette atteinte à la liberté de la presse.

Après avoir visionné le documentaire, Armel s'est posé la question de fermer ses comptes au Crédit Mutuel.

Mais, client de la même agence depuis 30 ans, il n'a jamais été approché pour blanchir de l'argent ou pour échapper à l'impôt. Il reste pour l'instant mais s'il était un nouveau client il changerait de banque (mais aussi ne font-elles pas toutes la même chose ?).

Il est vrai que le camarade de Maximilien, tout en étant sorti d'une école prestigieuse  (comme Bernard Arnault, Carlos Gosn ou Patrick Drahi) n'a jamais cherché à accumuler du capital, il a "choisi son camp" et un métier en accord avec ses convictions.

Maximilien a aussi vu le documentaire qui est stupéfiant, il est visible en replay en cliquant :

ICI pour la première partie de la vidéo CODE : 9VB17

LA pour la deuxième partie de la vidéo CODE : 9VB27

Bon visionnage !

Les commentaires sont fermés.