Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ΧΑΜΗΛΗ νεοφιλελεύθερη ΔΕΝ ΚΕΡΔΙΣΕΙ ΝΑΙ στα σκατά ΟΧΙ ΟΧΙ ΟΧΙ!

drapeau grec.png

 

Maximilien se réveille ! Il n'avait rien publié depuis le 31 mars 2014. Son auteur était soumis à une obligation de réserve qui est maintenant levée.

Après le référendum grec du 5 juillet, il se souvenait du référendum constitutionnel de l'UE en 2005 : une grande joie ! Contrairement aux prévisions le NON était majoritaire en France eu aux Pays-Bas. Mais, comme il le croyait, la volonté du peuple était rapidement bafouée par le Traité de Lisbonne.

Alors, "chat échaudé craint l'eau froide", il modérait sa joie.

Certes, sur quatre Prix Nobel d'économie, trois soutenaient le NON grec (OXI) [1]:

·   Joseph Stiglitz,

·   Paul Krugman,

·   Jean Tirolle

Seul Christopher Pissarides soutenait le oui, du bout des doigts.

Alors Maximilien se désole de voir que les parlementaires grecs soit contraints de voter contre leurs consciences.

Et pour ceux qui ont la mémoire courte, il conseille de lire le papier à consulter sur le site :

https://www.dropbox.com/s/93efszi7o6cg5tl/Peu à peu, le monde se souvient….pdf?dl=0



[1]  source Le Figaro 04/07/2015

Les commentaires sont fermés.